Blogue

L’autre rive

L’autre rive

Un jour j’ai ressenti un grand questionnement face au mystère de l’après-vie et de la fin de vie. Moi qui avais peur de la mort lorsque j’étais enfant, je ne comprenais pas cet écho mystérieux qui voulait me dire quelque chose. Puis un jour, l’image m’est apparue en...

Vivre ou mourir d’ennui

Vivre ou mourir d’ennui

Dans nos résidences les consignes seront élargies. Les prises de conscience également. Plus que jamais nos cœurs sont tournés vers notre responsabilité commune. Je vous partage cette réflexion rédigée hier. par Diane Noel Dans sa mémoire fissurée, ses souvenirs...

Dans le cœur de Juliette

Dans le cœur de Juliette

Assise à sa fenêtre, Juliette observe un 90e printemps qui se réveille tranquillement. Bientôt les branches dérouleront leurs petits bourgeons prometteurs. Pourtant, le fond de l’air frais d’avril lui rappelle qu’il est encore trop tôt pour y croire. Pour la première...

Être proche aidant et S’entourer de beauté

Être proche aidant et S’entourer de beauté

Vous réalisez que votre cheminement comme proche aidant est plus laborieux que ce que vous aviez prévu? Vous vous sentez souvent démuni. Ce qui s’annonçait comme un choix conscient motivé pas la compassion au départ, s’avère une responsabilité qui vous place devant de nombreux questionnements.

Conscience de soi L’isolement des proches aidants

Conscience de soi L’isolement des proches aidants

Il est démontré que de nombreux proches aidants vivent l’impact néfaste de l’isolement Les scénarios de la proche aidance sont nombreux. Il y a autant de portraits de proche aidance qu’il y a d’aidés et d’aidants.

Maximiser votre santé psychologique

Maximiser votre santé psychologique

Prendre soin de notre santé physique va de soi. Nous soignons notre rhume et nous gardons le lit si nous avons un douloureux lumbago. Nous nous rendons aux urgences lorsque nous nous blessons et nous nous empressons de désinfecter une plaie afin de limiter la propagation de l’infection.

3Papiers de soi

Femme de cœur, Diane Noël croit que la connaissance de soi et de nos mécanismes inconscients favorisent la prévention de l'épuisement chez les aidants.