Prendre soin de notre santé physique va de soi. Nous soignons notre rhume et nous gardons le lit si nous avons un douloureux lumbago. Nous nous rendons aux urgences lorsque nous nous blessons et nous nous empressons de désinfecter une plaie afin de limiter la propagation de l’infection. Ça va de soi.

Mais quand est-il lorsque c’est dans l’invisible que le fantôme de la maladie s’infiltre? Lorsque notre malaise est tapissé dans les recoins de notre être. Il arrive que notre corps semble fonctionner correctement vu de l’extérieur mais que les maux de l’âme sommeillent en nous comme une braise.

En tant que proches aidants vous devez affiner votre écoute et trouver des moyens pour exercer votre vigilance. C’est en étant proactif que vous éviterez de vous enliser dans une santé psychologique fragilisée. Être à l’écoute de vos malaises physiques – en prendre soin oui – mais les interroger surtout. Car derrière la douleur physique récurrente il y a parfois des liens intéressants à faire avec votre état psychologique et votre façon d’aborder la vie.

Vous êtes le premier observateur de ce qui se trame sous la surface. Alors vous devez prendre votre responsabilité au sérieux et être à l’écoute de vous-mêmes. C’est en étant alerte que vous percevrez les signes afin de poser des actions bénéfiques.

Il existe différents moyens d’approfondir les stratégies pour comprendre ce qui ne va pas; comme par exemple tenir un journal. Nous y reviendrons dans des articles futurs.

C’est fou comme le corps possède son langage et c’est en vous familiarisant avec ce langage que vous apprendrez à reconnaître vos besoins, que vous apprendrez à respecter vos limites, à vous occuper de vos deuils, à reconnaître vos besoins d’affection, votre besoin d’être soutenu.

Être à l’écoute de votre santé psychologique c’est apprendre à tenir compte de l’aspect global de votre être. Votre besoin de manger, boire et dormir suffisamment bien sur, mais votre quête d’une satisfaction plus large encore; comme votre besoin de vous sentir relier à quelque chose de plus grand que vous et ce, peu importe vos croyances. Du moins c’est ce que j’entends lorsque les gens expriment qu’ils ont réussi à traverser une situation difficile grâce à une forme de résilience qu’ils ne s’expliquent pas. Certains la qualifieront de force, d’une énergie ou une puissance supérieure.

Ce qui importe c’est que vous devez trouver notre propre équilibre entre les aspects physique, psychologique et spirituel et ludique de votre vie.

L’essentiel est fait de petites choses

Finalement pour maximiser votre  état de santé psychologique il est nécessaire d’avoir des projets en lien avec vos passions. Comme proche aidant vous avez souvent mis de côté vos passions afin de vous occuper de toutes les dimensions de la vie de l’aidé. Il est normal un moment donné de vous rendre compte que votre bateau tangue d’un côté et que vous avez perdu l’équilibre. Vous êtes le seul à pouvoir poser des actions et faire des choix pour le redresser si vous voulez garder le cap.

 

Diane Noël 2019

 

3Papiers de soi

Femme de coeur, Diane Noël croit que la spiritualité moderne, une meilleure connaissance de nos mécanismes neuronaux et énergétiques sont nécessaires pour accompagner l'autre adéquatement.